Afghanistan : "aucune décision prise" selon Morin (28.02.08)

PARIS, 28 fév 2008 (AFP) - Le ministre de la Défense Hervé Morin a affirmé jeudi qu’"aucune décision" n’avait encore été prise par le président Nicolas Sarkozy au sujet d’un éventuel déploiement de renforts militaires français en Afghanistan. "Il n’y a aucune décision de prise", a déclaré M. Morin sur RMC et BFM TV. "Ce qu’il faut savoir, c’est que la solution en Afghanistan n’est pas seulement militaire. Il faut qu’il y ait un vaste plan de reconstruction, un vaste plan de développement. Le président de la République souhaite qu’il y ait un débat avec l’ensemble des alliés sur la politique menée en Afghanistan, qui ne peut pas se résoudre seulement à une question militaire", a poursuivi le ministre. Dans son édition datée de mercredi, Le Monde a annoncé que le chef de l’Etat réfléchissait à l’envoi de plusieurs centaines de soldats supplémentaires dans l’est du territoire afghan, près de la frontière du Pakistan, considéré comme le repère des rebelles talibans. Une partie de ces renforts serait constitué de commandos des forces spéciales, ajoute le quotidien, qui précise que Nicolas Sarkozy pourrait annoncer ces décisions au sommet de l’Otan début avril à Bucarest. Lors d’un discours prononcé devant le Congrès américain en novembre 2007, le chef de l’Etat avait assuré que la France, dont les 1.600 soldats sur place sont pour la plupart basés à Kaboul, resterait engagée militairement en Afghanistan "aussi longtemps qu’il le faudra".

Dernière modification : 29/02/2008

Haut de page