Afghanistan : la France prend le commandement de la région de Kaboul (05.08.2008)

KABOUL, 5 août 2008 (AFP) - La France a pris mardi le commandement de la force de l’Otan dans la région de Kaboul, où 5.000 soldats internationaux dont 1.800 Français sont déployés, au cours d’une cérémonie de passation de pouvoir avec l’Italie, a constaté un journaliste de l’AFP.
Le commandement régional "capitale" (Regional Command Capital, RCC) de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) est assuré à tour de rôle par la France, l’Italie et la Turquie, qui disposent chacun d’un bataillon déployé à Kaboul et dans sa région proche.
Mardi, le général français Michel Stollsteiner a succédé pour un an au général italien Federico Bonato à la tête du RCC, au cours d’une cérémonie en présence du commandant de l’Isaf, le général américain David McKiernan.
"Notre mission, c’est de transférer d’ici un an la responsabilité de la Région capitale aux forces de sécurité afghanes", a déclaré à l’AFP le général Stollsteiner.
Ce transfert se fera en plusieurs étapes, en commençant par le centre de Kaboul dès cet été, puis en l’élargissant progressivement à l’ensemble de la région, l’Isaf se plaçant progressivement en retrait, en "deuxième rideau".
En prenant le commandement de la région de Kaboul, la France confirme son engagement accru en Afghanistan, annoncé par le président Nicolas Sarkozy lors du sommet de l’Otan à Bucarest début avril.
Au total, le contingent français en Afghanistan doit être porté à près de 3.000 hommes, d’ici la fin du mois d’août.

Dernière modification : 07/08/2008

Haut de page