- Afghanistan : les Mirage français redéployés à Kandahar

PARIS, 30 août 2007 (AFP) - Les six avions de combat français Mirage qui opèrent dans le ciel afghan pour soutenir les troupes de l’Otan engagées au sol vont être redéployés cet automne en Afghanistan même, sur la base de l’Alliance atlantique de Kandahar (sud), a annoncé jeudi le ministère de la Défense.
Jusqu’à présent, ces avions étaient stationnés sur une base installée par l’armée de l’air française sur l’aéroport civil de Douchanbé, la capitale du Tadjikistan.
"Il s’agit de faire en sorte que les aéronefs soient le plus près possible de leur zone d’engagement et de s’épargner de longs transits pour nos pilotes", a expliqué Laurent Teisseire, porte-parole du ministère de la Défense, lors de son premier point de presse hebdomadaire.
M. Teisseire a par ailleurs annoncé que le ministre de la Défense Hervé Morin se rendrait du 6 au 9 septembre au Tadjikistan, en Afghanistan, puis au Qatar.
Le redéploiement des Mirage s’effectuera en deux temps, avec le départ des trois Mirage 2000 suivi de celui des trois Mirage F1, a spécifié le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l’état-major, sans préciser le calendrier de l’opération.
L’objectif du redéploiement, a expliqué M. Teisseire, est de profiter des moyens d’hébergement offerts par la base de Kandahar, qui abrite quelque 11.000 militaires et civils ainsi qu’une centaine d’avions de chasse, de transport et de drones.
Le soutien logistique des alliés permettra aussi de réduire de 200 à 150 le nombre de militaires français affectés au déploiement des Mirage sur ce théâtre, a-t-il fait valoir.
"Le Tadjikistan reste pour nous un partenaire essentiel de l’opération et nous y maintenons tout l’aspect logistique", a cependant indiqué le porte-parole. Deux avions de transport Transall y seront ainsi toujours stationnés.
De la même manière, deux avions ravitailleurs français C-135 resteront basés à Manas, au Kirghizistan.
La décision de redéployer les Mirage sur une base de l’Otan "a été prise pour des motifs opérationnels", a assuré M. Teisseire, interrogé par l’AFP sur un lien éventuel avec les récentes déclarations du président Nicolas Sarkozy prônant un rôle accru de la France au sein de l’Alliance atlantique.
Pour le commandant Prazuck également, il s’agit "d’une décision purement technique, les missions des avions français sur ce théâtre et les moyens mis en oeuvre restant inchangés".
Paris entretient en Afghanistan un contingent d’un millier de soldats dans le cadre de la Force internationale d’assistance à la sécurité (Isaf) de l’Otan, ainsi que des instructeurs pour l’armée nationale afghane.

France to redeploy 6 fighter planes from Tajikistan to NATO base in Afghanistan

PARIS (AP) _ France is to redeploy six Mirage jets currently stationed in Tajikistan to a NATO base in Afghanistan, French news reports said Friday. The planes, based in Dushanbe, Tajikistan, are to be transferred to Kandahar, in the troubled southern region of Afghanistan, reports in Le Figaro and Le Parisien French dailies said. Three of the planes are to be transferred in late September and the three others in mid-October. Some 150 people _ including the jets’ pilots and technical crew _ are also to be transferred to Afghanistan, Le Parisien said. The Mirages, which are part of NATO’s International Security Assistance Force for Afghanistan, called ISAF, are to continue to take part in ISAF operations. Le Parisien said the move is aimed at allowing the planes to spend more time patrolling southern Afghanistan, a Taliban stronghold. The report quotes Defense Ministry spokesman Laurent Teisseire as saying a need to « bring our combat planes closer to their potential zone of intervention » was behind the decision. He added that « there is no change in the mission or the means. » French Defense Minister Herve Morin is to visit Afghanistan on Sept. 7-8, Le Parisien said. Last week, French President Nicolas Sarkozy announced he would send about 150 additional troops to Afghanistan to train the Afghan army, ending months of speculation about France’s commitment to the international force. France has about 1,000 soldiers in Afghanistan. The additional French troops are to arrive in the country by the end of the year.

Dernière modification : 31/08/2007

Haut de page