- Afghanistan : trois Rafale déployés à Kandahar en février

PARIS, 18 déc 2007 (AFP) - Trois Rafale seront déployés pour la première fois en Afghanistan même au mois de février pour participer au soutien aérien aux forces de la coalition engagées contre les insurgés, a annoncé mardi le général Stéphane Abrial, chef d’état-major de l’armée de l’air. Le Rafale avait déjà été employé sur le théâtre afghan, de mars à juin 2007, à partir de la base installée par l’armée de l’air à Douchanbé, au Tadjikistan voisin. Depuis, la chasse française a été redéployée de Douchanbé sur Kandahar, la base de l’Otan située au coeur de la zone des combats contre les talibans. "A ce stade", il est prévu que les Rafale relèvent pour quatre mois à Kandahar trois Mirage F1CR de reconnaissance, a précisé le général Abrial lors d’une rencontre avec la presse. Ils rejoindront trois Mirage 2000D déjà sur place, le nombre d’avions de chasse français mis à disposition de la coalition restant ainsi de six. Le général Abrial a évoqué un "bilan extrêmement positif" du redéploiement sur Kandahar, qui s’est selon lui traduit par un "gain en efficacité et en réactivité", les avions étant "au coeur de l’action". "Depuis l’automne, l’activité des avions de chasse français a sensiblement augmenté avec des missions réelles plus nombreuses, qu’il s’agisse de +shows of force+ (passages d’avertissement à basse altitude, NDLR) ou de tirs réels, au canon ou à la bombe". Cette augmentation a répondu à une "recrudescence des attaques des talibans" au second semestre. La mission des avions de combat français an Afghanistan avait été engagée en octobre 2001, quelques semaines après les attentats du 11 septembre. La France apporte un soutien aérien à l’opération internationale de lutte contre le terrorisme "Liberté immuable" (Operation Enduring Freedom, OEF), placée sous commandement américain, ainsi qu’à la Force Internationale d’Assistance à la Sécurité (Isaf) de l’Otan.

Dernière modification : 17/01/2008

Haut de page