Attentat de Kandahar : Sarkozy fait part à Karzaï de son "émotion" (17.02.08)

PARIS, 17 fév 2008 (AFP) - Le Président Nicolas Sarkozy a exprimé sa "profonde émotion" après l’attentat attribué aux talibans qui a fait entre 65 et 80 morts dimanche à Kandahar, dans le sud de l’Afghanistan, réaffirmant "le soutien de la France" au régime de Kaboul dans un message au Président Hamid Karzaï. "C’est avec une profonde émotion que je vous adresse ainsi qu’à tout le peuple afghan mes condoléances et celles du peuple français après l’attentat, lâche et meurtrier qui vient de frapper votre pays, à Kandahar", déclare Nicolas Sarkozy dans cette lettre au chef de l’Etat afghan rendue publique par l’Elysée. Selon le président français, "cette nouvelle attaque terroriste renforce encore la détermination de la France et de la communauté internationale à se tenir aux côtés des Afghans pour les aider à reconstruire un pays stable et réconcilié, débarrassé de la menace terroriste et de l’extrémisme". Rappelant qu’il s’était rendu à Kaboul en décembre 2007, M. Sarkozy assure son homologue que "le gouvernement afghan peut compter sur le soutien de la France, amie du peuple afghan". Paris a déployé en Afghanistan un contingent de 1.600 soldats dans le cadre de la force de l’Otan (Isaf), pour l’essentiel dans la région de kaboul.

Dernière modification : 04/06/2008

Haut de page