Conversations diplomatiques : encourager les vocations pour la diplomatie #neconfinezpasvosambitions

Le confinement et les restrictions de déplacement liées à la crise du COVID-19 obligent la diplomatie à se réinventer. Ces dernières semaines, les visioconférences se sont multipliées à tous les niveaux, permettant aux acteurs diplomatiques de poursuivre leurs débats loin des enceintes habituelles.

Dans un contexte où le multilatéralisme est fragilisé, la coordination des efforts internationaux n’a paradoxalement jamais semblé aussi nécessaire que pour affronter la crise que nous connaissons.

L’abolition des distances physiques permise par les réunions en visioconférence doit aussi servir à mieux faire connaître les métiers de la diplomatie et à susciter des vocations chez les plus jeunes.

Dans ce cadre, Muriel Domenach, ambassadrice, représentante permanente de la France au Conseil de l’Atlantique Nord a initié en lien avec des acteurs de l’éducation, de l’enseignement et de l’orientation un cycle de « Conversations diplomatiques » pour faire découvrir les métiers de la diplomatie et les enjeux du multilatéralisme.

Quatre rencontres successives se tiendront au cours des prochains jours :

- Jeudi 23 avril 2020 avec les élèves préparant le concours CEP (conventions d’éducation prioritaire) de Sciences Po Paris des lycées Guy de Maupassant (Colombes), Robert Doisneau (Corbeil-Essonnes) et Maurice Eliot (Epinay-sous-Sénart),

- Lundi 27 avril avec les membres et sympathisants de La Cordée (www.la-cordee.org), association pour la diversité sociale dans le secteur public et au-delà,

- Jeudi 30 avril avec les étudiants de la faculté de droit de l’Université d’Evry Val d’Essonne,

- Jeudi 30 avril dans le cadre d’un webinaire « Un métier d’exception ! » organisé par la start-up de Station F, My Job Glasses, réseau social étudiant visant à démocratiser le réseau professionnel (www.myjobglasses.com).
(session publique à 18 heures : https://app.livestorm.co/my-job-glasses/un-metier-dexception)

Pour Muriel Domenach, ces temps d’échange doivent encourager les vocations en incitant des publics de tous horizons à développer un intérêt pour les métiers de la diplomatie.

Dernière modification : 23/04/2020

Haut de page