Tirs d’obus sur le territoire turc - Déclaration du Conseil de l’Atlantique Nord

JPEG

Comme indiqué le 26 juin 2012, l’Alliance continue de suivre de près la situation en Syrie. Au vu des agressions perpétrées récemment par le régime syrien à la frontière sud-est de l’OTAN, qui constituent une violation flagrante du droit international et qui présentent clairement un danger immédiat pour la sécurité de l’un des membres de l’Alliance, le Conseil de l’Atlantique Nord s’est réuni aujourd’hui, dans le cadre de l’article 4 du traité de Washington, pour parler des bombardements incessants effectués par les forces du régime syrien en Turquie, à proximité de la frontière turco-syrienne.

Le dernier bombardement, le 3 octobre 2012, qui a causé la mort de cinq citoyens turcs et en a blessé beaucoup d’autres, est une source de vive préoccupation pour tous les Alliés, qui condamnent fermement cette attaque.

Dans l’esprit de l’indivisibilité de la sécurité et de la solidarité découlant du traité de Washington, l’Alliance reste aux côtés de la Turquie et exige l’arrêt immédiat de telles agressions dirigées contre un Allié, et elle demande instamment au régime syrien de mettre fin aux violations flagrantes du droit international.

Dernière modification : 04/10/2012

Haut de page