Déclaration du Secrétaire Général sur la défense antimissile

Je me félicite que les États-Unis aient participé aujourd’hui à l’OTAN à un débat sur les solutions pour développer une défense antimissile qui puisse impliquer tous les Alliés et assurer leur protection à tous.

Les dirigeants des pays de l’OTAN ont réaffirmé au sommet de Strasbourg-Kehl que la prolifération des missiles constituait une menace croissante et que la défense antimissile s’inscrivait dans une réponse plus large à cette menace.

Je salue le fait que l’OTAN soit appelée à jouer un rôle plus important dans les projets des États-Unis en ce qui concerne la défense antimissile en Europe. C’est une étape positive.

Nous allons à présent nous asseoir autour d’une même table et poursuivre nos travaux, au sein de l’OTAN, sur la manière dont nous pouvons nous protéger des menaces posées par les missiles, sur la base des principes de la solidarité et de l’indivisibilité de la sécurité.

Source : Site de l’OTAN

Dernière modification : 21/09/2009

Haut de page