Déplacement du Conseil de l’Atlantique Nord au NCIRC

Sur proposition de la France, le Conseil de l’Atlantique nord s’est déplacé, vendredi 23 janvier, au centre de réponse aux incidents cyber de l’OTAN (NCIRC), qui se situe au sein de SHAPE à Mons. A cette occasion, des simulations de récents incidents ayant touchés les réseaux informatiques de l’OTAN et les moyens employés pour les enrayer ont été présentés aux 28 représentants permanents. Ces derniers ont également discuté avec les autorités militaires de l’OTAN du renforcement de la protection de ces réseaux.

JPEG Le NCIRC (Nato Computer Incident Response Capability) est la capacité de l’OTAN qui détecte et réagit aux incidents informatiques survenant sur les réseaux de l’OTAN. Son centre technique travaille 7 jours sur 7, 24 heures sur 24.

Alors que les cyber attaques deviennent de plus en plus fréquentes et sophistiquées, les Alliés et l’OTAN se sont engagés au sommet du pays de Galles à renforcer leur cyberdéfense. La responsabilité fondamentale de l’Alliance en matière de cyberdéfense est de défendre ses propres réseaux. Dans cette optique, l’OTAN met en œuvre un nombre important d’actions et approfondit sa coopération avec d’autres organisations internationales, en particulier avec l’Union européenne, ainsi qu’avec le secteur privé.

Dernière modification : 23/08/2017

Haut de page