Des militaires français pour la protection du sommet de l’Otan

Une soixantaine de militaires français, chargés notamment de la surveillance aérienne, participeront à la sécurité du sommet de l’Otan, les 28 et 29 novembre à Riga, a annoncé jeudi l’état-major des armées dans un communiqué. "A la demande des autorités lettones, la France apportera son concours à la sécurité du sommet" dans le cadre de l’opération "RIGA 2006", indique le texte. "Sous le commandement tactique de l’Otan, les unités françaises contribueront à la surveillance aérienne et apporteront leur soutien et leur expertise aux forces militaires lettones dans les domaines nucléaire/bactériologique/chimique (NBC) et la neutralisation des explosifs (NEDEX)", ajoute-t-il. Selon l’état-major, "une soixantaine de militaires français participeront à RIGA 2006", qui implique côté français "un aéronef de type AWACS du 36ème escadron de détection et contrôle aéroportés, deux équipes de déminage de la marine et de l’armée de Terre, un détachement NBC de l’armée de l’Air et un détachement de l’aviation légère de l’armée de Terre de deux hélicoptères Cougar".

Dernière modification : 23/01/2008

Haut de page