Estonie - Déploiement français dans le cadre de la présence avancée renforcée (eFP) [en]

Depuis avril 2017, la France déploie 300 soldats en Estonie dans le cadre de la Présence avancée renforcée de l’OTAN.
Avec les autres Alliés également présents, la France contribue ainsi à la sécurité du flanc Est de l’Alliance.
Cette présence, défensive et proportionnée, vise à réduire les risques et contribue à la sécurité collective.

Lors du Sommet de Varsovie en juillet 2016, les Alliés ont décidé d’établir une « présence avancée renforcée » (eFP) dans les pays baltes et en Pologne afin de démontrer « la solidarité des pays de l’Alliance, ainsi que leur détermination et leur aptitude à réagir en déclenchant une réponse alliée immédiate face à toute agression. »
Cette présence, défensive et proportionnée, participe au renforcement de la posture de défense et de dissuasion de l’Alliance et contribue à la sécurité collective.

L’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne accueilleront ainsi, en 2017, des bataillons multinationaux de l’OTAN.

JPEG

S’agissant de l’Estonie, la France, aux côtés du Royaume-Uni qui assure le rôle de « nation cadre », déploie depuis avril 2017, sur la base militaire de Tapa, un sous groupement tactique interarmées, soit 300 hommes, commandés par le colonel de Mesmay.

En attendant le relais danois prévu pour 2018, les militaires français, aux côtés de leurs homologues britanniques et estoniens, mèneront ainsi des activités d’entrainement, afin d’améliorer l’interopérabilité entre Alliés. La France déploiera des matériels robustes et modernes dont 4 chars Leclerc, 13 véhicules blindés de combat d’infanterie et une dizaine de blindés VAB, participant ainsi à la sécurité de l’Estonie.

Ce déploiement s’ajoute aux mesures de réassurance auxquelles la France contribue par ailleurs, et témoigne de la solidarité et la fiabilité de notre pays dans un contexte de haut niveau d’engagement opérationnel.

- Voir la vidéo de l’arrivée des troupes françaises en Estonie

- Plus d’informations sur le site de l’OTAN

Dernière modification : 26/07/2017

Haut de page