Estonie : relève du détachement français (9 août 2017) [en]

Le sous-groupement interarmes français engagé en Estonie dans le cadre de la présence avancée renforcée de l’OTAN (eFP) a été relevé le 9 août 2017.
La contribution française à cette mission reste inchangée en effectif puisque le détachement français se compose toujours d’environ 300 hommes.

JPEG - 3 Mo

Le sous-groupement tactique interarmes (SGTIA) français, déployé au sein du bataillon britannique et engagé en Estonie en vue d’assurer une présence dissuasive et crédible, a été relevé le 9 août dernier. Les unités nouvellement déployées, majoritairement issues de la légion étrangère, ont succédé aux soldats des troupes de marine au terme de près de 4 mois de mission, pour y assurer une présence jusqu’à la fin de l’automne.

La mission Lynx constitue la participation française à la Posture de présence avancée renforcée de l’OTAN (enhanced Forward Presence ou eFP) décidée par les chefs d’État et de gouvernement au sommet de Varsovie en 2016. Cet engagement non permanent vise à renforcer encore la posture de défense de l’Alliance par un dispositif dissuasif, à caractère purement défensif, selon une planification validée collectivement.

La contribution française à cette mission reste inchangée en effectif puisque le détachement français se compose d’environ 300 hommes, répartis en un sous- groupement tactique interarmes de 200 soldats et un échelon de soutien national de 100 soldats. Quatre chars Leclerc et 13 VBCI composent l’ossature blindée de ce détachement, qui possède également des renforcements génie, et artillerie. Il est placé sous contrôle tactique du détachement britannique de l’eFP.

Source : Ministère des Armées

- Plus d’informations sur eFP sur le site de l’OTAN

Dernière modification : 23/08/2017

Haut de page