Grandes manoeuvres navales de l’Otan en mer du Nord et Baltique

Environ 6.000 militaires de 17 pays de l’Otan doivent participer à partir de vendredi à des manoeuvres navales d’envergure au large des côtes allemandes et danoises, destinées à tester leur capacité de réaction rapide, selon un communiqué reçu jeudi à Bruxelles. Ces manoeuvres, baptisées "Marin brillant 2006", doivent se dérouler jusqu’au 6 avril principalement en mer du Nord et en mer Baltique, avec plus de 60 navires, cinq sous-marins et treize avions, précise le communiqué du commandement de la composante maritime de l’Otan, basé à Northwood, au Royaume-Uni. L’exercice est le dernier d’une série de manoeuvres destinées à préparer la démonstration de force que l’Otan a prévu d’organiser dans les îles du Cap Vert (ouest de l’Afrique) en juin prochain. Il s’agira alors de tester la nouvelle Force de réaction (NRF) de l’Otan. Cette force interarmes (maritime, aérienne et terrestre) de plus de 20.000 hommes doit permettre à l’Otan de se déployer rapidement en cas de crise. Créée dans la foulée d’un sommet de l’Otan à Prague en novembre 2002, elle se met progressivement en place avant d’être, en principe, déclarée totalement opérationnelle à l’automne prochain. Les pays participants à l’exercice "Marin brillant 2006" sont l’Allemagne, la Belgique, le Canada, le Danemark, l’Espagne, l’Estonie, les Etats-Unis, la France, l’Italie, la Lettonie, la Lituanie, la Norvège, les Pays-Bas, la Pologne, le Portugal, le Royaume-Uni et la Turquie. Des unités de Suède, de Finlande et d’Ukraine sont également prévues.

Dernière modification : 17/01/2008

Haut de page