L’Association du Traité atlantique se réunit à Kiev pour débattre du nouveau concept stratégique

Réunis à Kiev (Ukraine) du 7 au 10 octobre, les délégués participant à la 55e Assemblée générale de l’Association du Traité atlantique (ATA) ont débattu de questions en rapport avec l’élargissement et les partenariats, l’Afghanistan et le nouveau concept stratégique de l’OTAN.

Dans son allocution d’ouverture, M. Jean-François Bureau, secrétaire général adjoint pour la diplomatie publique, a déclaré : « Nous devons nous poser cette question : à quoi ressemblera l’OTAN dans un avenir proche, à l’horizon 2020 ? »

« Nous savons que nous allons devoir faire face, au cours de la prochaine décennie, à des menaces et à des défis très graves, » a déclaré M. Bureau, évoquant à ce sujet l’Afghanistan, la sécurité énergétique et la cyberdéfense. « L’OTAN est … une organisation tout à fait unique, qui a la capacité de traiter toutes ces questions en même temps... Elle doit s’appuyer sur la coopération, sur le partenariat et sur l’action commune. Et c’est là l’objectif du concept stratégique », a-t-il ajouté.

M. Bureau a souligné la nécessité de rendre le nouveau concept stratégique compréhensible et accessible à tous, et il a remercié les délégués de l’ATA pour leur participation aux discussions et pour leur ouverture à la société civile.

L’ATA est l’un des plus grands forums publics traitant des questions de sécurité. Créée en 1954, cette association rassemble, avec le statut de membre, des organisations nationales bénévoles et non gouvernementales qui, dans chacun des États membres de l’Alliance, s’emploient à soutenir les activités menées par l’OTAN et à promouvoir les objectifs du Traité de l’Atlantique Nord.

Depuis le début des années 90, l’ATA admet, avec le statut de membre associé, des organisations de pays partenaires de l’OTAN. L’Ukraine a le statut de membre associé depuis 1995.

Source : Site de l’OTAN

Dernière modification : 23/10/2009

Haut de page