- L’autonomie de l’armée afghane, une "clé" du succès en Afghanistan (Sarkozy)

KABOUL, 22 déc 2007 (AFP) - Le président français a jugé samedi à Kaboul qu’assurer à l’armée afghane son autonomie constituait une clé du succès international en Afghanistan où des dizaines d’instructeurs militaires français s’attèlent à la tâche. "Nous devons poursuivre nos efforts aux côtés de nos alliés pour que l’armée afghane soit au plus vite autonome", a-t-il dit lors d’un déjeuner au siège du bataillon français, Warehouse, dans l’est de la capitale, avec les soldats français. "C’est une des clés du succès de l’engagement de la communauté internationale", a-t-il ajouté lors d’une visite éclair de cinq heures dont une bonne partie passée sur le terrain avec les soldats présents dans ce pays au sein de l’Otan. Il a visité une base du sud-ouest de la capitale où pour l’heure 125 instructeurs français sont insérés au sein du 201e corps de l’Armée nationale afghane (ANA) dont la zone d’opérations couvre la capitale et ses environs. Ils devraient être rejoints par d’autres instructeurs pour atteindre 270 à la fin de l’année, selon le site du ministère de la Défense. "Mais nous sommes aujourd’hui au milieu du gué", a-t-il dit, en se référant à la nécessité de combattre dans le même temps l’insurrection des talibans, qui a été la plus meurtrière cette année avec plus de 6.000 morts. Le chef de l’Etat a rendu hommage à 14 soldats français morts en Afghanistan depuis le début de l’intervention française aux côtés des forces alliées, fin 2001. "Leur sacrifice ne doit pas rester vain, je m’y engage", a-t-il dit. "Que ce soit au Liban, en Côte d’Ivoire ou au Kosovo, je sais que les missions qui vous sont confiées sont toujours difficiles, que vous les remplissez dans des environnements précaires et imprévisibles", a-t-il également déclaré aux soldats, dont près de 150 de l’armée de l’air sont restés dans le sud à Kandahar. Ils se trouvent sur la base de l’Otan où opèrent six chasseurs, dont trois Mirage F1 -bientôt remplacés par des Rafale- et trois 2000D en soutien aux troupes internationales qui combattent au sol l’insurrection islamiste.

Dernière modification : 04/01/2008

Haut de page