L’opération Moshtarak illustre la voie à suivre en Afghanistan

Le 10 mars, lors de sa visite au siège de l’Alliance, le haut représentant civil de l’OTAN en Afghanistan, l’ambassadeur Mark Sedwill, a informé le Conseil de l’Atlantique Nord des progrès accomplis dans le cadre des volets militaire et civil de l’opération Moshtarak actuellement menée dans le sud de l’Afghanistan.

Au cours de la conférence de presse qui a suivi, M. Sedwill a expliqué comment l’opération Moshtarak, qui comporte une approche tant militaire que civile, servira de modèle au gouvernement afghan pour aller de l’avant durant les dix-huit mois à venir, en partenariat avec la Force internationale d’assistance à la sécurité (FIAS).

« Il est clair que même si je ne cite que le cas d’un seul district d’une province afghane, cet exemple illustre l’ensemble du problème auquel nous sommes confrontés dans ce pays : les opérations militaires permettent d’instaurer la sécurité dans une zone donnée, mais cette sécurité ne s’inscrira dans la durée que si nous pouvons ensuite apporter non seulement la gouvernance – dans son expression la plus simple, à savoir la sécurité et la justice – mais aussi le développement, en particulier l’enseignement. Et tout ces éléments, c’est le gouvernement afghan qui doit les fournir, avec notre soutien », a déclaré M. Sedwill.

C’est la première fois que l’ambassadeur Sedwill venait à Bruxelles pour informer le Conseil de l’Atlantique Nord en sa qualité de haut représentant civil de l’OTAN.

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 19/03/2010

Haut de page