La Bosnie-Herzégovine participera au plan d’action pour l’adhésion sous réserve que les réformes progressent

Le président du Conseil des ministres de Bosnie-Herzégovine, M. Nikola Spiric, était en visite le 3 mars au siège de l’OTAN. Il a rencontré le secrétaire général, M. Anders Fogh Rasmussen, et a pris la parole devant le Conseil de l’Atlantique Nord.

Pendant les débats, les Alliés ont décidé que la Bosnie-Herzégovine pourra participer au plan d’action pour l’adhésion (MAP) lorsqu’elle aura mené à bien certaines réformes essentielles et ils ont ajouté que c’est désormais elle qui devra montrer que les progrès nécessaires ont été accomplis.

Les pays membres de l’OTAN ont remercié M. Spiric d’avoir invité le Conseil de l’Atlantique Nord à se rendre en Bosnie-Herzégovine à la fin du mois et ils se sont réjouis à la perspective de la réunion en avril des ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN, au cours de laquelle la question du plan d’action pour l’adhésion de la Bosnie-Herzégovine sera examinée.

Les Alliés sont convenus que, pour prendre leur décision, les ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN s’appuieront sur une évaluation globale des réformes du pays. Ils ont ajouté qu’il sera tout particulièrement tenu compte des progrès accomplis dans la mise en place d’institutions étatiques performantes.

« L’OTAN a décidé en décembre à la réunion des ministres des Affaires étrangères que la Bosnie-Herzégovine participera au MAP lorsqu’elle aura accompli les progrès nécessaires dans ses efforts de réforme, » a déclaré le secrétaire général. « Il ne s’agit plus savoir si la Bosnie-Herzégovine obtiendra le MAP, mais quand elle l’obtiendra. »

M. Spiric était accompagné de son ministre des Affaires étrangères, M.Sven Alkalaj, et de son ministre de la Défense, M. Selmo Cikotic.

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 19/03/2010

Haut de page