La présence avancée renforcée (eFP)

Lors du Sommet de Varsovie en juillet 2016, les Alliés ont décidé d’établir une « présence avancée renforcée » (enhanced Forward Presence - eFP) dans les pays baltes et en Pologne afin de démontrer « la solidarité des pays de l’Alliance, ainsi que leur détermination et leur aptitude à réagir en déclenchant une réponse alliée immédiate face à toute agression. ».

Cette présence défensive et proportionnée participe au renforcement de la posture de défense et de dissuasion de l’Alliance et contribue à la sécurité collective. L’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne accueillent ainsi, depuis 2017, des bataillons multinationaux de l’OTAN.

Depuis avril 2017, la France déploie près de 300 soldats dans le cadre de l’eFP, mission défensive et proportionnée qui vise à réduire les risques et contribue ainsi à la sécurité du flanc Est de l’Alliance. Après neuf mois en Estonie en 2017 ce déploiement, baptisé Lynx, a basculé en Lituanie en janvier 2018 pour un mandat de huit mois. Dès 2019, le détachement Lynx sera de nouveau engagé en Estonie.

Ce déploiement s’ajoute aux mesures de réassurance auxquelles la France contribue par ailleurs, et témoigne de la solidarité et la fiabilité de notre pays dans un contexte de haut niveau d’engagement opérationnel.

Dernière modification : 22/08/2018

Haut de page