Lancement fin avril 2019 de la mission “Lynx” en Estonie dans le cadre de la Présence avancée renforcée (eFP) [en]

Depuis la fin du mois d’avril 2019, un détachement français de 300 soldats est de nouveau déployé à Tapa en Estonie aux côtés des forces armées estoniennes et d’autres partenaires de l’OTAN. La participation de la France à la Présence avancée renforcée dans les pays Baltes - Estonie (2017), Lituanie (2018) - s’inscrit dans la continuité de son engagement vis-à-vis de ses alliés de l’OTAN.


Crédits : Etat-Major des Armées

Ce détachement français s’appuie sur un sous groupement tactique articulé autour de 13 VBCI, 4 chars Leclerc et une dizaine de blindés, accompagné d’un élément de soutien national.

La mission est assurée par quelque 300 militaires issus essentiellement du 2e Régiment étranger d’infanterie, du 12e Régiment de Cuirassiers et du 1er Régiment étranger de génie. Ils mèneront principalement des activités d’entraînement aux côtés de leurs homologues britanniques, belges, danois, islandais et estoniens, dans un cadre défini par l’OTAN.

Les premiers moyens logistiques ainsi que des éléments précurseurs sont arrivés en Estonie. Le détachement sera totalement opérationnel début mai 2019.

À l’occasion des sommets de Newport en 2014, de Varsovie en 2016 et de Bruxelles en 2018, l’OTAN a décidé de renforcer la posture de défense et de dissuasion de l’Alliance. Les Alliés ont ainsi confirmé leur volonté de disposer d’une capacité de réaction en déployant des forces de présence non permanentes sur le territoire de certains Alliés. Pour les pays baltes et la Pologne, cette force de présence porte le nom de « présence avancée renforcée », en langue anglaise « eFP » (enhanced Forward Presence).

Engagée dès mars 2017 en Estonie, la France a ensuite adapté sa présence en décembre 2017 en redéployant son dispositif en Lituanie. En 2019, elle poursuit son engagement au sein de l’OTAN pour la sécurité des Alliés en déployant de nouveau un sous groupement en Estonie dans le cadre d’une mission baptisée « Lynx ».

- Plus d’informations sur le site internet du Ministère des Armées
- Voir le site internet de l’OTAN

Dernière modification : 24/04/2019

Haut de page