Le Conseil de l’Atlantique Nord veut aider la République de Moldovie à atteindre ses objectifs de réforme

Le 10 février, le vice-premier ministre et ministre des Affaires étrangères et de l’intégration européenne de la République de Moldovie, Iurie Leanca, a rencontré le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, et il s’est adressé au Conseil de l’Atlantique Nord.

Le ministre Leanca était accompagné du ministre moldave de la Défense, Vitalie Marinuta. Au cours de la réunion, les Alliés ont évoqué les progrès réalisés par la République de Moldavie dans le cadre du plan d’action individuel pour le Partenariat (IPAP) que ce pays a conclu en 2006, et ils ont eu un échange de vues sur la sécurité régionale. Les Alliés ont réaffirmé qu’ils étaient prêts à aider la République de Moldavie a atteindre ses objectifs de réforme.

Les Alliés ont félicité la République de Moldavie pour son engagement en faveur d’une résolution pacifique de la question de la Transnistrie et pour ses tentatives pragmatiques de proposer de nouvelles idées. Ils ont également réaffirmé la position de l’Alliance selon laquelle il importe que la Russie exécute les engagements d’Istanbul restant à remplir.

En marge de la réunion d’aujourd’hui, le ministre moldave de la Défense a aussi participé à une cérémonie marquant le lancement de la troisième phase du projet faisant appel à des fonds d’affectation spéciale du Partenariat pour la paix de l’OTAN pour la destruction de pesticides et de produits chimiques dangereux. Le secrétaire général adjoint par intérim de l’OTAN pour les affaires politiques et la politique de sécurité, Robert F. Simmons Jr., présidait la cérémonie.

Source : site internet de l’OTAN

Pour en savoir plus :

1. Les relations entre l’OTAN et la République de Moldavie

2. L’analyse des stocks de produits chimiques amassés en République de Moldovie (programme SPS de l’OTAN)

Dernière modification : 12/02/2010

Haut de page