- Le porte-avions français Charles-de-Gaulle en exercice au Pakistan

Le groupe aéronaval français conduit par le porte-avions à propulsion nucléaire Charles-de-Gaulle a entamé mardi des exercices avec l’armée de l’air et la marine pakistanaise, a annoncé la marine pakistanaise. Ces exercices, qui se déroulent dans le golfe d’Arabie au large du grand port de Karachi, dans le sud du Pakistan, doivent "opposer" l’aviation pakistanaise aux Rafale et Super Etendard embarqués sur le Charles-de-Gaulle. "Cet exercice est le premier d’une série qui doit permettre aux forces françaises et pakistanaises, qui ont toujours entretenu d’excellentes relations de défense, de s’entraîner ensemble", a indiqué de son côté l’ambassade de France à Islamabad. Après ces exercices aériens, le groupe aéronaval français doit participer en mai à des exercices maritimes incluant notamment le sous-marin à propulsion nucléaire français Saphir. Le groupe aéronaval français comprend, outre le Charles-de-Gaulle et le Saphir, les frégates anti-aérienne Cassard et anti-sous-marins Montcalm et le navire de ravitaillement Somme, auxquels s’est jointe la frégate anti-sous-marine britannique HMS Lancaster. Quatorze Super Etendard et huit Rafale sont embarqués à bord du Charles-de-Gaulle. Dans le cadre de sa mission Agapante 06 de trois mois et demi, le groupe aéronaval français a déjà participé à des exercices avec l’Arabie saoudite et l’Inde et mènera, après le Pakistan, d’autres exercices avec les Emirats arabes unis. Au cours de sa mission, le groupe doit participer également au soutien de l’opération Enduring Freedom (Liberté immuable) de la coalition internationale et de celle de l’Otan (Isaf) en Afghanistan.

Dernière modification : 17/01/2008

Haut de page