Le premier ministre de l’ex-République yougoslave de Macédoine¹ rencontre le secrétaire général de l’OTAN

Le 15 janvier 2010, le premier ministre de l’ex-République yougoslave de Macédoine¹, M. Nikola Gruevski, a rencontré le secrétaire général, M. Anders Fogh Rasmussen, au siège de l’OTAN. Les entretiens ont porté sur la contribution de l’ex-République yougoslave de Macédoine aux opérations de l’OTAN, notamment en Afghanistan, ainsi que sur ses progrès vers l’intégration euro-atlantique.

Parlant aux médias, le secrétaire général a souligné le soutien ferme des citoyens de l’ex-République yougoslave de Macédoine en faveur de l’adhésion à l’OTAN et il a redit que l’Alliance était déterminée à ce que ce pays rejoigne ses rangs.

« J’estime que l’intégration euro-atlantique demeure le moyen le plus efficace d’instaurer la stabilité et la prospérité de façon durable dans les Balkans occidentaux, région stratégiquement importante, et nous souhaitons vous voir rejoindre nos rangs dès que la question du nom aura été résolue », a déclaré M. Rasmussen.

Il a toutefois souligné que l’OTAN n’interviendrait pas directement dans les pourparlers bilatéraux entre Athènes et Skopje sur la question de la désignation du pays. « J’encourage toutes les parties concernées à faire preuve de pragmatisme, et aussi, peut-être, à avancer des idées novatrices propres à résoudre le problème qui se pose ».

Pour sa part, le premier ministre Gruevski a redit que l’adhésion à l’OTAN, ainsi qu’à l’Union européenne, constituait l’une des toutes premières priorités de son pays, et il a fait remarquer que toutes les autres obligations associées à l’obtention du statut de membre étaient remplies.

1. La Turquie reconnaît la République de Macédoine sous son nom constitutionnel.

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 21/01/2010

Haut de page