Le secrétaire général de l’OTAN participe à Copenhague à un débat sur les menaces pour la sécurité liées au changement climatique

Le 15 décembre 2009, le secrétaire général de l’OTAN, M. Anders Fogh Rasmussen, a participé à un débat consacré aux défis que le changement climatique pose pour la sécurité internationale, organisé dans le cadre de la conférence des Nations Unies sur le changement climatique, qui se déroule à Copenhague du 7 au 18 décembre.

Dans ses observations liminaires, M. Rasmussen a fait remarquer que les militaires étaient souvent les « premiers intervenants » après une catastrophe naturelle, en citant comme exemples le tsunami survenu en Asie en 2004 et le tremblement de terre qui a frappé le Pakistan en 2005. Il a ajouté que les conséquences de plus en plus importantes du changement climatique ne vont faire qu’accroître les besoins auxquels les forces armées de nos pays doivent répondre.

Le secrétaire général a toutefois souligné que l’OTAN était bien placée pour contribuer à relever les défis qui se présentent.

« L’OTAN dispose d’un avantage bien réel lorsqu’il s’agit d’orchestrer des opérations militaires multinationales complexes », a-t-il déclaré. « L’OTAN a par ailleurs acquis une expérience considérable dans le cadre du déploiement de capacités avec des pays, et de l’aide fournie aux autres organisations internationales en vue du développement de connaissances et de compétences propres pour faire face aux catastrophes. »

Selon M. Rasmussen, l’approche que l’OTAN adopte pour gérer les conséquences que le changement climatique entraîne sur le plan de la sécurité peut se résumer en trois mots : « consultation, adaptation et exécution ».

Les autres participants à ce débat sur le changement climatique et la sécurité internationale étaient M. Jean Ping, président de la Commission de l’Union africaine, et M. Carl Bildt, ministre des Affaires étrangères de la Suède, pays qui assure actuellement la présidence de l’UE.

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 18/12/2009

Haut de page