Le secrétaire général de l’OTAN déplore les victimes civiles de l’opération du Helmand

Le secrétaire général de l’OTAN, M. Anders Fogh Rasmussen, suit le déroulement de l’opération Moshtarak dans la province du Helmand et il reçoit régulièrement des rapports de son haut représentant civil en Afghanistan, M. l’ambassadeur Mark Sedwill, et du commandant militaire stratégique (SACEUR), l’amiral James Stavridis.

Le secrétaire général déplore que des civils aient trouvé la mort dans le district de Nad Ali (province du Helmand) et il présente ses condoléances aux familles des civils tués, ainsi qu’au peuple afghan. Le commandant de la Force internationale d’assistance à la sécurité, le général Stanley McChrystal, a déclaré très clairement que la FIAS et les forces afghanes continueront de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour limiter le plus possible les risques pour la population civile.

M. Fogh Rasmussen demeure convaincu que ce n’est pas lors la phase militaire que l’on recueillera les fruits de l’opération, mais dans les mois à venir alors que les habitants du centre de la province du Helmand ressentiront les bienfaits de la sécurité, d’une meilleure gouvernance et d’une plus grande justice, ainsi que de débouchés économiques plus nombreux.

Source : site internet de l’OTAN

Dernière modification : 17/02/2010

Haut de page