Le secrétaire général de l’OTAN se félicite de la ratification du nouveau Traité START

Je me réjouis tout particulièrement de la ratification par le Sénat américain du nouveau Traité START entre les États Unis et la Fédération de Russie, qui apportera une contribution significative à la sécurité euro atlantique.

La réduction des arsenaux américain et russe d’armes nucléaires stratégiques qui est prévue ouvrira la voie à des avancées dans les initiatives de maîtrise des armements conventionnels et nucléaires, qui viendront renforcer encore la sécurité dans la zone euro atlantique et au delà. Au sommet de l’OTAN tenu récemment à Lisbonne, tous les dirigeants des pays alliés ont exprimé leur soutien unanime en faveur de la ratification du Traité START.

À Lisbonne, l’OTAN a décidé de développer une capacité de défense antimissile territoriale et a entamé une phase fondamentalement nouvelle de ses relations avec la Russie, y compris en ce qui concerne la coopération en matière de défense antimissile. L’ensemble des pays membres de l’OTAN et la Russie sont convenus qu’ils ne représentent pas une menace l’un pour l’autre, mais qu’ils envisagent au contraire un partenariat stratégique. Le nouveau Traité START offrira des possibilités de coopération encore plus poussée à l’avenir et renforcera la sécurité internationale.

Dernière modification : 05/01/2011

Haut de page