- Martinon sur l’Afghanistan : "nos troupes ne sont pas infinies"

PARIS, 19 déc 2007 (AFP) - Le porte-parole de l’Elysée, David Martinon, interrogé mercredi sur i-Télé sur ce que la France était prête à faire en Afghanistan pour répondre aux attentes américaines, a déclaré qu’elle faisait déjà "un effort important", en relevant que "nos troupes ne sont pas infinies". M. Martinon a affirmé que la secrétaire d’Etat américaine, Condoleezza Rice, avait simplement rappelé que les "Etats-Unis souhaitaient une implication des troupes françaises", lors d’une rencontre lundi avec le président Nicolas Sarkozy. Selon lui, Mme Rice a, comme le président américain George Bush, salué les "très bonnes troupes" françaises. De son côté, a poursuivi M. Martinon, le président français a fait valoir "qu’il avait fait un effort puisqu’il a envoyé et renvoyé en Afghanistan un certain nombre d’équipes de formateurs" militaires français de l’armée afghane. Quatre équipes d’instructeurs sont d’ores et déjà à l’oeuvre au sein d’unités opérationnelles de l’Armée nationale afghane et une cinquième doit être déployée dans le sud du pays en 2008. "La France fait un effort important en Afghanistan, mais qui s’ajoute à d’autres efforts sur d’autres théâtres d’opérations et nos troupes ne sont pas infinies", a conclu le porte-parole de l’Elysée.

Dernière modification : 28/12/2007

Haut de page