Participation de la France à l’exercice Trident Juncture 2018 (25 octobre au 7 novembre) [en]

L’édition 2018 de Trident Juncture se déroule du 25 octobre au 7 novembre en Norvège. Organisé tous les trois ans, Trident Juncture est un Livex à visée défensive dont l’objectif est de tester les capacités de défense et l’interopérabilité des Alliés.

Plus de 3000 militaires français participent à l’exercice de l’OTAN Trident Juncture 2018. Outre les troupes au sol, la France engage également dans cet exercice deux frégates, un bâtiment de projection et de commandement, un bâtiment de ravitaillement et quatre chasseurs Mirage 2000.

Au total, ce sont quelques 50 000 hommes, 10 000 véhicules, 250 aéronefs et 65 bâtiments de combat qui sont déployés par les 29 pays Alliés ainsi que la Finlande et la Suède, pays partenaires de l’OTAN.

L’exercice à visée défensive est basé sur un scenario d’intervention militaire dans le cadre de l’article 5 du traité de l’Atlantique Nord, face à un ennemi fictif. Dans un contexte actuel incertain, il permet ainsi à l’Alliance de s’entraîner à parer à toute menace venue de n’importe quelle direction de son territoire.

Cet exercice permettra également de certifier les trois composantes qui assureront l’alerte de la NATO Response Force en 2019. Trident Juncture 2018 est conduit sous la direction de l’amiral James G. Foggo qui commande le Joint Forces Command de Naples.

Découvrez le détail de la contribution française à l’exercice

  • un groupement tactique interarmes (3ème RIMa)
  • un groupe de commandos de montagne (27ème BIM)
  • un groupement terrestre embarqué (126ème RI)
  • une compagnie de génie (19ème RG)
  • le BPC Dixmude
  • la FREMM Bretagne
  • la FASM Latouche-Tréville
  • le BCR Somme
  • un Atlantique 2
  • quatre Mirage 2000 (BA 115 Orange)
  • hélicoptères : 1 sous-groupement aéromobilité (2 Tigre, 2 Caïman), 1 Super Puma, (BA 107 Villacoublay) + 1 NH90 et 1 AL III embarqués sur la Bretagne et la Somme
  • deux escadrons et un état-major tactique (2ème RD)
  • un détachement médical
  • un détachement du service des essences des armées

- En savoir plus sur le rôle de la Marine dans l’exercice Trident Juncture (site du Ministère des Armées)
- Le Service des essences des armées (SEA), leader de la logistique pétrolière multinationale (site du Ministère des Armées)
- Retrouvez les plus belles photos de l’exercice (flickr)

Dernière modification : 29/10/2018

Haut de page