Point de presse (01.07.07)

LE PORTE-PAROLE DU MINISTERE DES AFFAIRES ETRANGERES ET EUROPEENNES A FAIT LES DECLARATIONS ET REPONDU AUX QUESTIONS SUIVANTES :

=== DEFENSE ANTI-MISSILES ===

(Il y a aussi le bouclier anti-missiles. La position de la France a-t-elle changé ?)

’’Nous en avons parlé à plusieurs reprises, la position de la France n’a pas changé. Le projet dont on parle, qui est un projet de défense des territoires et des populations, est un projet américain, avec des négociations bilatérales entre les Etats-Unis et les Polonais et les Tchèques. Nous avons toujours dit qu’il fallait en parler aux Russes, qu’il fallait apaiser leurs craintes, qu’on était prêts à en parler dans le Conseil OTAN/Russie et dans d’autres enceintes. C’est très clairement notre position et nous n’avons pas changé de ce point de vue là.’’

(Vous avez exprimé ici des craintes il y a quelques mois. Des craintes que ce projet de bouclier anti-missiles en République tchèque et en Pologne relance la course aux armements. Aujourd’hui, avez-vous les mêmes craintes ?)

’’Nous n’avons pas dit cela sous cette forme là. Nous avons dit qu’il fallait tenir compte des appréhensions et répondre aux questions posées notamment par les Russes. Pour le reste, c’est un projet américain et c’est d’abord à eux de répondre à ces questions là. Les Américains eux-mêmes ont eu des contacts avec les Russes depuis, ont pu faire passer un certain nombre de messages, y compris pour expliquer le fait que, selon les Américains, ce projet n’est pas dirigé contre la Russie, mais est destiné à faire face à des menaces venant de certains pays comme l’Iran.’’

(Que pensez-vous de cette crispation dans les relations entre les Russes et les Américains, avec par exemple M. Poutine qui a fustigé l’impérialisme américain ?)

’’Je ne veux pas commenter les déclarations américaines, ni les déclarations russes. Ce que nous souhaitons, c’est être dans un esprit de coopération avec la Russie. J’observe d’ailleurs que les Américains et les Russes ont annoncé la tenue très prochaine à Kennebunkport d’un sommet entre M. Bush et M. Poutine.’’

(Vous avez dit que la position française ne changeait pas, mais que pensez-vous de la position allemande qui devenir plus négative ? M. Steinmeier a dit que le bouclier était une mauvaise idée. L’Allemagne étant un partenaire très proche de la France, quelle est votre réaction ?)

’’En Allemagne, la situation est peut-être un peu plus complexe. Il y a en effet beaucoup de débats à ce sujet en Allemagne. Je ne veux pas entrer dans ces débats. Il est évident que, dès lors que ce projet peut avoir des implications de sécurité pour la Russie ou pour les partenaires européens, il est très souhaitable d’en parler et que les Américains en parlent aux Russes et qu’ils puissent également en parler à leurs partenaires européens et à leurs alliés, c’est ce que les Américains ont commencé à faire. Si les Allemands ont des interrogations, il est souhaitable que l’on en tienne compte.’’

Dernière modification : 25/01/2008

Haut de page