Point de presse du porte-parole (8 septembre 2006)

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères a fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :

AFGHANISTAN

La France condamne avec la plus grande fermeté les auteurs des attaques terroristes, ce matin, à Kaboul. Elle exprime ses plus sincères condoléances aux familles et aux proches des victimes et renouvelle l’expression de sa solidarité avec le peuple afghan. La France se tient aux côtés des autorités afghanes et de ses partenaires de la communauté internationale pour contribuer à la stabilisation de ce pays.

(Il y a des responsables militaires sur place qui disent qu’ils manquent de moyens pour pouvoir appliquer la politique de l’OTAN. Pourrait-il y avoir des contributions supplémentaires pour les forces déployées là-bas ? Quelle est la position française là-dessus ? Vous êtes prêts à continuer à accroître votre participation ou vous estimez que vous êtes déjà assez engagés ?)

J’ai vu que certains responsables de l’Alliance Atlantique, notamment le général Jones, avaient évoqué l’idée d’un renforcement des effectifs. C’est à l’Alliance Atlantique d’en discuter et de voir quels sont les besoins. Pour ce qui concerne la France, je vous rappelle que nous exerçons le commandement de la région de Kaboul et que nous avons plus d’un millier d’hommes en Afghanistan. Nous avons par ailleurs des forces spéciales qui sont engagées dans le sud du pays. Voilà la situation et je n’ai pas entendu que nous avions l’intention dans l’immédiat de renforcer ce dispositif, mais c’est plutôt au ministère de la Défense de répondre.

DAILY PRESS BRIEFING STATEMENTS MADE BY THE MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS SPOKESPERSON - EXCERPTS -
(Paris, September 8, 2006)

AFGHANISTAN
France condemns in the strongest terms the perpetrators of the terrorist attacks in Kabul this morning. It expresses its sincere condolences to the victims’ families and friends, and renews the expression of its solidarity with the Afghan people. France stands side by side with the Afghan authorities and its partners in the international community in order to contribute to the country’s stabilization.

I would remind you that we exercise command [of the NATO force] in the Kabul region and that we have over a thousand men in Afghanistan. We also have special forces which are deployed in the south of the country.

Dernière modification : 17/01/2008

Haut de page