Priorité à la mise en œuvre sur le terrain du cessez-le-feu conclu le 12 août

JPEG - 9.5 ko
Conférence de presse conjointe
de M. Nicolas Sarkozy
avec M. Dimitri Medvedev,
président de la Fédération de Russie
(12.08.08) ©présidence de la République

Echange de prisonniers de guerre entre la Russie et la Géorgie (19 août 2008)

Sous l’égide de l’ambassadeur de France en Géorgie, M. Eric Fournier, la Russie et la Géorgie ont signé mardi 19 août un protocole d’accord sur un échange de prisonniers de guerre. Notre ambassadeur a également signé ce texte.

A la suite de cette signature, les deux parties ont procédé à 10h05, dans la ville d’Igoeti, à un échange de prisonniers, 15 Géorgiens et 5 Russes, qui vont regagner leur pays sur une base volontaire. Outre notre ambassadeur, le CICR était présent.

La France salue cet échange de prisonniers et souhaite que cet accord puisse être appliqué aux personnes qui seraient encore retenues à la suite de ce conflit.

Déplacement de M. Jean-Pierre Jouyet au Parlement européen (20 août 2008)

Le secrétaire d’Etat chargé des Affaires européennes, M. Jean-Pierre Jouyet, se rendra à Bruxelles ce mercredi 20 août afin de présenter au Parlement européen les conclusions de la session extraordinaire du Conseil Affaires générales-Relations extérieures consacrée à la Géorgie qui s’est tenue le 13 août et d’exposer les efforts entrepris par la présidence au cours des derniers jours.

Le secrétaire d’Etat s’exprimera devant la commission des affaires étrangères (AFET) et devant la sous-commission de sécurité et de défense (SEDE) du Parlement européen, réunies en session extraordinaire conjointe.

JPEG - 9.4 ko
Conférence de presse conjointe
de M. Nicolas Sarkozy
avec M. Dimitri Medvedev,
président de la Fédération de Russie
(12.08.08) ©présidence de la République

Situation au 18 août 2008

Nous continuons de suivre avec attention le développement de la situation sur le terrain. Nous restons mobilisés à tous les niveaux et dans toutes les enceintes compétentes. Nous sommes en contact permanent avec tous les acteurs.

Le président de la République, président du Conseil européen, a eu le 17 août, à son initiative, une conversation téléphonique avec le président Medvedev. Il a souligné que la signature de l’accord de cessez-le-feu en six points signé par toutes les parties concernées, en dernier lieu par le président de la Fédération de Russie, doit se traduire par un retrait sans délai de toutes les forces militaires russes entrées en Géorgie depuis le 7 août.

Le président de la République a mis en garde le président Medvedev contre les conséquences graves qu’une non-exécution rapide et complète de l’accord aurait sur les relations de la Russie avec l’Union européenne.

Le président Medvedev a annoncé que le retrait des troupes russes commencera lundi 18 août en milieu de journée.

Nous sommes vigilants sur le respect des engagements pris, en particulier sur le retrait des troupes russes et, évidemment, sur le libre accès des organisations humanitaires aux populations civiles.

Au cours de leur entretien, les deux chefs d’Etat se sont accordés sur le déploiement dans les meilleurs délais d’observateurs internationaux de l’OSCE. Nous souhaitons qu’une décision soit prise dès cet après midi par les Etats membres, lors de la réunion du conseil permanent, en vue de faire passer à 100 le nombre des observateurs de l’OSCE sur le terrain.

Les deux présidents sont également convenus d’avoir chaque jour un entretien téléphonique concernant la mise en œuvre de l’accord de cessez-le-feu.

Le ministre, M. Bernard Kouchner, s’est pour sa part entretenu tous ces derniers jours et à plusieurs reprises avec la secrétaire d’Etat américaine, Mme Condoleezza Rice, avec le ministre russe des Affaires étrangères, M. Sergueï Lavrov, avec le secrétaire général de l’OTAN, M. Jaap de Hoop Scheffer, avec le ministre turc des Affaires étrangères, M. Ali Babacan, ainsi qu’avec plusieurs de ses homologues de l’Union européenne.

JPEG - 12.6 ko
Conférence de presse conjointe
de M. Nicolas Sarkozy
avec M. Mikhaïl Saakachvili,
président de la Géorgie
(12.08.08) ©présidence de la République

Suite à la réunion des ministres des Affaires étrangères des 27 à Bruxelles la semaine dernière, le Secrétariat général du Conseil et la Commission européenne travaillent avec la présidence française sur des propositions pour une implication concrète de l’Union en vue d’une solution pacifique et durable des conflits en Géorgie. A la demande du ministre, une réunion de travail aura lieu dès cet après-midi au Quai d’Orsay avec des représentants de ces deux institutions afin d’examiner les options possibles.

Un Conseil de l’Atlantique Nord exceptionnel au niveau des ministres des Affaires étrangères se réunira demain mardi 19 août à Bruxelles pour discuter de la situation. M. Bernard Kouchner participera à cette réunion.

Les discussions au Conseil de sécurité à New York en vue de l’adoption d’une résolution qui contribuerait à la stabilisation de la situation en Géorgie se sont poursuivies tout le week-end. Les négociations sur le texte proposé par la France reprendront aujourd’hui. Nous appelons les membres du Conseil à adopter ce texte sans plus tarder.

Dernière modification : 19/08/2008

Haut de page