Rencontre de l’Ambassadrice Duchêne avec les troupes françaises de l’eFP (26 et 27 juillet) [en]

L’Ambassadrice Duchêne a rencontré les troupes françaises déployées dans le cadre de la présence avancée renforcée (eFP) de l’OTAN lors d’un déplacement en Lituanie les 26 et 27 juillet 2018.

Discussion avec le lieutenant-colonel Rémi, commandant du détachement français
Discussion avec le lieutenant-colonel Rémi, commandant du détachement français
Crédits : Etat Major des Armées
L'Ambassadrice et son homologue lituanien rencontrent des officiers du bataillon multinational
L’Ambassadrice et son homologue lituanien rencontrent des officiers du bataillon multinational
Crédits : Etat Major des Armées
Cérémonie devant les VBCI français
Cérémonie devant les VBCI français
Crédits : Etat Major des Armées
Présentation d'un mortier de 81mm
Présentation d’un mortier de 81mm
Crédits : Etat Major des Armées
Présentation d'un missile anti-char Milan3
Présentation d’un missile anti-char Milan3
Crédits : Etat Major des Armées
Essai d'une jumelle félin de vision nocturne
Essai d’une jumelle félin de vision nocturne
Crédits : Etat Major des Armées
Discussion avec un soldat français du détachement Lynx IV
Discussion avec un soldat français du détachement Lynx IV
Crédits : Etat Major des Armées

Mme Duchêne a effectué un déplacement de deux jours en Lituanie à l’invitation de son homologue lituanien, l’Ambassadeur Leskevicius. Elle s’est entretenue avec diverses personnalités de la Présidence de la République et des ministères des Affaires étrangères et de la Défense lituaniens, ainsi qu’avec les personnels de l’unité d’intégration des forces OTAN (NFIU) à Vilnius.

Elle s’est également rendue à Rukla afin de rencontrer le bataillon multinational de l’eFP, et en particulier les près de 300 militaires français du contingent Lynx IV déployés depuis janvier 2018. Cette rencontre fut l’occasion d’échanger avec les soldats sur leur expérience au sein du bataillon et de découvrir les matériels français dont les 4 chars Leclerc. Le contingent français entame désormais son désengagement de Lituanie, avant un retour en Estonie prévu pour 2019.

En savoir plus sur la contribution française à l’eFP

Depuis avril 2017, la France déploie des soldats dans le cadre de l’eFP, mission défensive et proportionnée qui vise à réduire les risques et contribue ainsi à la sécurité du flanc Est de l’Alliance. Après neuf mois en Estonie en 2017 ce déploiement, baptisé Lynx, a basculé en Lituanie en janvier 2018 pour un mandat de huit mois.

Lors du Sommet de Varsovie en juillet 2016, les Alliés ont décidé d’établir une « présence avancée renforcée » (eFP) dans les pays baltes et en Pologne afin de démontrer « la solidarité des pays de l’Alliance, ainsi que leur détermination et leur aptitude à réagir en déclenchant une réponse alliée immédiate face à toute agression. ». Cette présence, défensive et proportionnée, participe au renforcement de la posture de défense et de dissuasion de l’Alliance et contribue à la sécurité collective. L’Estonie, la Lettonie, la Lituanie et la Pologne accueillent ainsi, depuis 2017, des bataillons multinationaux de l’OTAN.

Ce déploiement s’ajoute aux mesures de réassurance auxquelles la France contribue par ailleurs, et témoigne de la solidarité et la fiabilité de notre pays dans un contexte de haut niveau d’engagement opérationnel.

- Plus d’informations sur le site du ministère des Armées

Dernière modification : 07/08/2018

Haut de page