Rencontre du secrétaire général avec le ministre russe des Affaires étrangères.

Au quatrième jour de sa visite aux Nations Unies, à New York, le secrétaire général de l’OTAN, Anders Fogh Rasmussen, a rencontré le ministre russe des Affaires étrangères, Sergeï Lavrov, dans le cadre du renforcement actuel des relations OTAN-Russie. La discussion s’est déroulée dans une atmosphère à la fois chaleureuse et constructive. Un certain nombre de domaines ont été abordés, dans lesquels la coopération pratique pourrait être renforcée, notamment l’Afghanistan et la lutte contre le terrorisme et la piraterie.

M. Rasmussen et M. Lavrov sont convenus du fait qu’un désaccord subsisterait sur certaines questions et certains principes, mais que cela ne devait pas occulter l’ensemble de la relation entre les deux parties. En outre, le secrétaire général a accepté l’invitation de M. Lavrov à venir à Moscou rencontrer le président russe, Dmitri Medvedev, avant la fin de l’année.

Le secrétaire général de l’OTAN a aussi rencontré le président serbe, Boris Tadic. Ils sont convenus d’étudier les solutions qui permettraient d’approfondir la coopération et d’instaurer la confiance entre l’Alliance et la Serbie. M. Rasmussen a exprimé sa ferme conviction que la place de tous les pays des Balkans était au sein des institutions euro-atlantiques, selon des conditions appropriées.

Le secrétaire général a rencontré le président pakistanais, M. Zardari, avec lequel il a eu un entretien bilatéral approfondi sur la situation politique interne au Pakistan et en Afghanistan. Le secrétaire général a assuré le Pakistan du soutien de l’Alliance, et il a félicité le gouvernement démocratique de ce pays pour les succès qu’il a enregistrés jusqu’à présent dans la lutte contre l’extrémisme. M. Rasmussen et M. Zardari ont estimé que les menaces dans la région avaient un caractère transnational, et qu’il fallait renforcer la coopération tripartie entre l’Afghanistan, le Pakistan et l’OTAN.

Le secrétaire général a également rencontré l’Émir du Qatar, le Cheikh Hamad bin Khalifa Al-Thani : il a remercié ce dernier pour l’engagement de son pays dans le cadre de l’Initiative de coopération d’Istanbul, et ils ont examiné la situation de sécurité régionale.

Source : Site de l’OTAN

Dernière modification : 28/09/2009

Haut de page