Réponse sur le dispositif militaire français en Afghanistan (26..03.08)

Notre priorité, Monsieur Emmanuelli, est de consolider la stratégie globale de la communauté internationale en Afghanistan.
C’est une question majeure et urgente qui sera abordée, tout d’abord au Sommet de l’Otan, les 3 et 4 avril, puis à la conférence de soutien à l’Afghanistan que nous organiserons à Paris, le 12 juin.
Ce sera un signe fort : ce qui se joue en Afghanistan, qu’il s’agisse de la drogue, du terrorisme ou de la stabilité régionale, nous concerne tous, ici en France et en Europe.
Dans ce contexte, Monsieur Emmanuelli, vous avez raison de souhaiter un débat. Il aura lieu, nous nous y engageons.
Bernard Kouchner s’est clairement prononcé en sa faveur hier, devant votre commission des Affaires étrangères. Avec Hervé Morin, il est à la disposition des commissions compétentes du Parlement pour donner, lorsqu’elles le souhaiteront, toutes les informations nécessaires.
Par ailleurs, je vous rappelle que le prochain projet de loi constitutionnelle sur la réforme des institutions prévoit qu’à l’avenir, le Parlement devra être informé de l’envoi de troupes à l’étranger.
La communauté internationale doit s’organiser pour maintenir son effort dans la durée.
Mais bien sûr, vous aurez un débat, dans les prochains jours, devant les commissions. Comme je viens de le dire, les ministres sont à votre disposition ; mais c’est à l’Assemblée de fixer les modalités de leur audition.
Donc, ce qui compte, c’est que cet effort s’accompagne d’une stratégie globale, civile et militaire, de reconstruction, d’une perspective claire de transfert des responsabilités aux Afghans et d’une stratégie politique impliquant également le Pakistan. Cette approche, qui a été proposée par le président de la République dans le cadre de la préparation de la conférence de Bucarest, a déjà reçu un large soutien international.
Elle sera présentée au Parlement.
Il y a là un enjeu géopolitique important pour la stabilité internationale./.

(Source ; site Internet de l’Assemblée Nationale)

Dernière modification : 28/03/2008

Haut de page