Retour dans l’Otan : la France ne sera plus seulement "les bras" (Guéant)

PARIS, 18 juin 2008 (AFP) - Le secrétaire général de l’Elysée, Claude Guéant, a souligné mercredi que le retour annoncé de la France dans les structures militaires intégrées de l’Otan lui permettrait de ne plus en être seulement "les bras" mais de pouvoir participer au commandement. "Demain nous serons dans les organes de commandement de l’Otan. Aujourd’hui nous en sommes les bras, alors que nous ne commandons pas", a déclaré M. Guéant sur Europe 1. "On se trouve dans la situation paradoxale que la France engage des troupes sous la bannière de l’Otan et ne participe pas au commandement (...) Quitte à participer, il vaut mieux avoir voix au chapitre", a-t-il insisté. Mardi, le président Nicolas Sarkozy a confirmé le retour de la France dans le commandement militaire de l’Alliance atlantique en précisant qu’elle ne placerait pas ses troupes sous l’autorité de l’Alliance en temps de paix et que la dissuasion nucléaire resterait "strictement nationale".

Dernière modification : 19/06/2008

Haut de page