Réunion des ministres des Affaires étrangères de l’OTAN à Bruxelles (2 décembre 2014)

JPEGM. Laurent Fabius, ministre des affaires étrangères et du développement international, a participé le 2 décembre à Bruxelles à la réunion des ministres des affaires étrangères de l’OTAN.

La haute représentante de l’Union européenne pour les affaires étrangères et la politique de sécurité, Mme Federica Mogherini, a également participé à cette réunion.

Il s’agissait de la première réunion politique de haut niveau depuis le sommet des 4 et 5 septembre 2014.

Cette réunion a permis de faire le point sur la mise en œuvre des décisions prises au sommet pour le renforcement de la réactivité des forces de l’Alliance, de faire le point, avec les autorités ukrainiennes, sur les perspectives d’évolution de la crise et sur le soutien apporté par l’OTAN pour la réforme de l’outil de défense de l’Ukraine. Elle a enfin permis de lancer la mission de conseil et de formation à l’armée afghane Resolute Support, en présence de M. Ashraf Ghani, président afghan, et du chef de l’exécutif, M. Abdullah Abdullah.

Mise en œuvre du "plan d’action réactivité"

Lors de leur réunion, les ministres ont évoqué les progrès accomplis dans la mise en œuvre du "plan d’action réactivité", décidé au sommet du Pays de Galles, qui constitue une réponse aux changements intervenus dans l’environnement de sécurité en Europe, ainsi qu’aux défis de sécurité auxquels l’Alliance est confrontée sur son flanc sud (Voir la Déclaration des ministres des Affaires étrangères sur le plan d’action « réactivité »). Les Alliés ont noté que la mise en œuvre du plan avait déjà commencé, avec une présence accrue « dans les airs, en mer et au sol dans l’est de l’Alliance ». Ils ont rappelé que les vingt-huit Alliés continueraient d’apporter leur contribution à cet effort au cours de l’année prochaine.

Les ministres ont également fait le point sur l’avancement de la mise en place de la force "fer de lance" - les ministres de la Défense des pays de l’OTAN doivent décider en février prochain de la taille et de la composition de la force. En attendant, une première force "fer de lance" intérimaire sera créée, grâce aux contributions de l’Allemagne, de la Norvège et des Pays-Bas, qui doit être disponible dès l’an prochain.

Réunion de la Commission OTAN-Ukraine

Les ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN se sont entretenus avec leur homologue ukrainien, M. Pavlo Klimkine. Les ministres ont abordé la situation en Ukraine et ont passé en revue les progrès accomplis depuis la dernière réunion de la COU, tenue lors du sommet du pays de Galles, en septembre dernier (Voir la Déclaration commune de la Commission OTAN-Ukraine). Les Alliés ont félicité M. Klimkine du bon déroulement des élections législatives et ont encouragé les autorités ukrainiennes à mettre rapidement en œuvre les réformes attendues par la population. Les Alliés ont par ailleurs réaffirmé leur soutien à un règlement politique de l’actuelle crise russo-ukrainienne, sur la base des accords de Minsk.

Les ministres ont également fait le point sur les progrès effectués dans la coopération entre l’OTAN et l’Ukraine pour la réforme de l’outil de défense ukrainien. Ils se sont en particulier félicités du fait que les nouveaux fonds d’affectation spéciale relatifs au commandement et contrôle, à la logistique et à la normalisation, à la cyberdéfense, à la transition de carrière pour le personnel militaire et à la réhabilitation des blessés soient à présent opérationnels.

Lancement de la mission Resolute Support

Les ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN et de quatorze pays partenaires ont décidé de lancer la mission Resolute Support au 1er janvier 2015, ouvrant ainsi un nouveau chapitre de la coopération entre l’Alliance et l’Afghanistan (Voir la Déclaration commune de l’Afghanistan et des ministres des Affaires étrangères des pays de l’OTAN et de quatorze pays partenaires sur le lancement de la mission Resolute Support). La nouvelle mission dirigée par l’OTAN – mission de formation, de conseil et d’assistance à destination des forces de sécurité nationales afghanes – « permettra de continuer à bâtir sur les résultats que nous avons obtenus en Afghanistan », a déclaré le secrétaire général de l’OTAN, M. Jens Stoltenberg.

Dernière modification : 17/12/2014

Haut de page