Signature d’un accord OTAN-UE sur la cyberdéfense

Les centres de réponse aux incidents cyber de l’OTAN (NCIRC) et de l’UE (CERT-EU) ont conclu, mercredi 10 février, un accord technique visant à encadrer et intensifier leur coopération.

Les centres de réponse aux incidents cyber de l’OTAN (NCIRC) et de l’UE (CERT-EU) ont conclu, mercredi 10 février, un accord technique visant à encadrer et intensifier leur coopération.

JPEG

La France a fortement soutenu ce projet conduisant à développer de manière concrète les liens entre l’OTAN et l’UE. Cet accord permettra en effet de renforcer la cyberdéfense des deux organisations, en particulier à travers l’échange d’informations.
Cette cérémonie s’est notamment déroulée en présence du Représentant permanent de la France auprès de l’OTAN, SEM Jean-Baptiste Mattei, du représentant permanent de la Turquie auprès de l’OTAN, ainsi que de l’assistant au Secrétaire Général de l’OTAN pour les défis de sécurité émergents, M. Ducaru, et du Secrétaire Général Adjoint du Service Européen d’Action extérieure pour la politique de sécurité et de défense commune et la réponse aux crises au sein du Service européen pour l’action extérieure, M. Serrano.

JPEG

Site de l’OTAN

Dernière modification : 10/02/2016

Haut de page