Stages à l’AP - OTAN

Programme Assistants de recherche

Chaque année, l’Assemblée parlementaire de l’OTAN engage dix assistants de recherche rémunérés. Neuf sont originaires de pays membres de l’OTAN. En hommage à Loïc Bouvard (France), président de l’Assemblée parlementaire de l’OTAN entre 1992 et 1994, et qui a joué un rôle central dans la mise en place de partenariats avec des pays non-membres de l’OTAN, le Secrétariat International a tout récemment créé la “Bourse Loïc Bouvard” : un poste d’assistant de recherche par an est ainsi réservé à un candidat issu d’un pays non-membre de l’OTAN.

Parmi ces dix assistants de recherche qui travaillent chaque année au sein du Secrétariat International de l’AP-OTAN, cinq sont recrutés pour la période allant de fin janvier à début juin, et les cinq autres, d’août à fin novembre ou début décembre.

Tout est mis en œuvre pour soumettre les candidatures à un examen objectif, mais de nombreux facteurs doivent être pris en considération, dont la volonté de préserver un équilibre régional entre les participants au programme. Il est donc rare de recruter deux candidats de même nationalité pour une même période.

En raison du nombre considérable de candidatures, seules les personnes sélectionnées seront contactées. Les noms des candidats sélectionnés seront publiés sur le site de l’Assemblée.

Qualifications

Les candidats doivent être titulaires d’un Master (ou d’un diplôme équivalent) en sciences politiques, en relations internationales ou dans un domaine connexe (par exemple, expérience des institutions gouvernementales ou de recherche politique).

La préférence sera donnée aux candidats qui ont récemment achevé leur Master. Les titulaires d’un doctorat peuvent soumettre leur candidature mais doivent savoir que, durant leur période d’engagement auprès de l’Assemblée, leur travail quotidien devra être consacré à des projets définis par celle-ci.

Tâches

Le Secrétariat international de l’Assemblée est basé à Bruxelles et compte une trentaine de personnes venues de différents pays membres de l’OTAN. La tâche principale des assistants de recherche consiste à contribuer, à la demande des directeurs de commission ou de la direction, aux recherches nécessaires à la rédaction des rapports de l’Assemblée. Ils peuvent également, mais occasionnellement seulement, être appelés à effectuer d’autres travaux de nature administrative.

Conditions

Les assistants de recherche sont recrutés pour une période de quatre à cinq mois, commençant en janvier ou en août, avec une période d’essai d’un mois.

La rémunération s’élève à 720 euros nets par mois. L’Assemblée met gracieusement à leur disposition une maison de cinq chambres entièrement rénovée dans le quartier européen de Bruxelles. Pendant la durée du stage, les assistants de recherche bénéficient d’une assurance maladie.

Les candidats doivent parler et écrire couramment l’anglais et/ou le français. Si ni l’un ni l’autre n’est leur langue maternelle, ils doivent fournir un document attestant de leurs capacités linguistiques. La connaissance d’autres langues est un atout supplémentaire.

Candidatures

Les candidats sont priés de fournir :
- une lettre de motivation, indiquant leurs domaines d’intérêt et de compétence, leur nationalité, les langues parlées, ainsi que leur période de disponibilité ;
- un CV ;
- deux lettres de recommandations de personnes en lien avec les travaux récents du candidat.

Tous ces documents doivent être envoyés en une fois, par poste ou par e-mail, à l’adresse suivante :

Directeur du programme des assistants de recherche
Assemblée parlementaire de l’OTAN
3 place du Petit Sablon
B-1000 Bruxelles

ou par email : RA-Programme@nato-pa.int

Pour obtenir de plus amples détails, cliquez ici

Dernière modification : 17/10/2017

Haut de page